Les Etats-Unis ont été précurseurs sur le marché du podcast. Puis, l’écosystème s’est rapidement structuré en Europe où l’audience et les nouveaux acteurs ne cessent de croître.

Qu’en est-il aujourd’hui de l’émergence du podcast sur le continent africain, où la culture orale est déjà très ancrée ? Et comment se structure le marché selon les pays ?

Une connexion encore compliquée en Afrique de l’Ouest

La baisse des prix des données et l’utilisation croissante des téléphones mobiles ont permis aux jeunes créateurs africains, friands des réseaux sociaux et du digital, de raconter leurs histoires plus facilement. Les conditions de connexion restent encore très compliquées selon les pays, mais des idées et des initiatives émergent.

En Côte d’Ivoire, Jessica Brou a créé un podcast francophone Conversation privée. Avec le podcast et les réseaux sociaux, pour elle, les frontières s’effacent et elle peut s’adresser à la fois aux personnes qui vivent sur le continent qu’à celles qui envisagent de revenir sur le continent ou s’y installer. Elle explique toutefois que les difficultés matérielles et technologiques sont aussi un frein à la création et l’écoute de podcast en Côte d’Ivoire.

Au Cameroun, le podcast a plus de difficultés à émerger. Jean-Aubain Tcheuffa est le créateur de