Cela ne vous aura certainement pas échappé, surtout si vous avez écouté l’épisode E04S02 de Part de voix, les NFT (Non-Fungible Token) sont partout ! Si les NFT s’appliquaient jusqu’à présent essentiellement à l’art numérique et aux objets de collection, ils trouvent aujourd’hui leur place dans le secteur de l’audio.

Qu’est-ce qu’un NFT vocal ?   

Les Voice NFT (Non-Fungible Token) sont des NFT de deuxième génération, construits grâce à l’intelligence artificielle et aux technologies de synthèse vocale qui vous permettent de posséder une voix unique dans les métavers, à partir de votre propre voix. Vous pouvez les utiliser pour plusieurs usages : les chats dans les jeux vidéo, les appels en Visio conférence type Zoom, Youtube et Tiktok. Ces voix de synthèse vous permettront de créer le contenu que vous souhaitez, et même de mixer votre voix avec d’autres NFT vocaux.  

Les premiers NFT vocaux ont été lancés le 29 janvier 2022 par la plateforme Voiceverse. Le succès a été fulgurant puisque tous les jetons stockés dans la blockchain Ethereum se sont écoulés en moins de dix minutes lors d’une mise en vente pour le grand public. Un événement exceptionnel qui mérite que l’on suive de très près cette nouveauté dans le domaine audio.   

Pour rappel, les NFT sont des données composées d’un jeton cryptographique représentés par un objet digital : une image Jpg, une vidéo, une piste audio…,  auquel est lié une identité numérique qui est ensuite valorisé sur le marché.
Son authentification est validée grâce au protocole de la blockchain, qui lui donne une première valeur, avant que sa côte évolue au fil de son existence. 
 

Quels sont les usages des NFT vocaux ?

En pratique, les propriétaires de NFT vocaux pourront personnaliser leur NFT d’image de profil (PFP) en y intégrant la voix. Ils pourront aussi créer un Voice NFT de leur propre voix et celle de leur proche avec une autorisation explicite.     

Il sera également possible de créer des livres audio avec une voix personnalisée, des vidéos YouTube, des conférences et même des podcasts !  

Aujourd’hui, grâce à l’intelligence artificiel, il est possible de convertir directement la voix tout en conservant l’émotion, de sorte qu’elle ne se distingue pas des humains. La technologie utilisée ne change que la voix de l’utilisateur mais pas ses émotions ou intonations, qui sont des composantes essentielles de la communication humaine.   

Le grand avantage des voix de synthèse est qu’elles peuvent être traduite instantanément en différentes langues et être générées à partir de contenus écrits.

Les NFT et le podcast 

La société uncut.fm propose également une nouvelle économie du podcast en monétisation les podcasts grâce aux NFT.
Les podcasteurs vont « minter » (ou estampiller) leurs épisodes pour en fait un NFT. Ils sont immédiatement payés sans avoir à gérer les crypto-portefeuilles et les paiements en ligne. Les auditeurs acheteurs possèdent ainsi des objets de collection NFT de leurs émissions préférées, tout en soutenant leurs podcasteurs préférés et participant à leur monétisation.
Autre intérêt non négligeable, les NFT permettent aux détenteurs de rejoindre des communautés dédiées avec les hôtes, les invités et les autres collectionneurs. U
n monde où les hôtes peuvent utiliser la blockchain pour valoriser leur travail de manière entièrement nouvelle et établir des liens plus solides avec leurs auditeurs.

Les NFT intègrent le secteur de l’audio et commence à trouver des applications pertinentes. Nous n’en sommes qu’aux prémices, mais tout porte à croire que la tendance du NFT va rapidement trouver d’autres cas d’usage dans l’audio.